Il vous coûtera

1.8KReport
Il vous coûtera

Cela vous coûtera

Pendant des années, ma femme et moi avons plaisanté sur "Cela vous coûtera". C'est notre façon de nous taquiner les uns les autres. Nous le faisons même devant les enfants. Si ma femme veut que je tonds la pelouse ou que je sorte les poubelles, je dirai : « Cela vous coûtera cher » et elle dira : « D'accord ». Ensuite, je tends la main et attrape son sein en lui donnant une petite pression ou je mets ma main sous sa jupe pour sentir sa chatte couverte de culotte. De temps en temps, j'oublie de le dire pour que ma femme dise : "Qu'est-ce que ça va me coûter ?"

Eh bien, l'autre jour, j'ai offert à ma fille de quatorze ans, Jessica, de l'argent pour faire du shopping et elle a dit: "Qu'est-ce que ça me coûte?" J'en ai juste ri, mais Jessica était sérieuse et a répété sa question, "Qu'est-ce que ça va me coûter?" Une fois que j'ai réalisé ce qu'elle faisait et qu'elle était sérieuse, j'ai tendu la main et j'ai joué avec l'un de ses petits seins pendant un bref instant. Elle a dit: "C'est beaucoup d'argent, tu n'en veux pas plus?" J'ai vu qu'elle a déplacé un de ses pieds sur le côté s'ouvrant pour ma main. Elle avait vu sa mère faire cela des centaines de fois pour me donner un meilleur accès à sa chatte. J'ai regardé autour de moi pour voir si je pouvais m'en tirer et j'y ai même réfléchi, pendant presque un moment, le cœur a battu. Ensuite, j'ai tendu la main sous la mini-jupe de Jessica et j'ai caressé sa chatte à travers sa culotte comme je le fais pour sa mère. Eh bien, d'habitude, je glisse un doigt sous la culotte de ma femme, je lui doigte le trou de la chatte pendant un moment, puis je sens mon doigt après. Nous l'appelons "doigt puant" comme le font la plupart des enfants. Cependant, pour la défense de ma femme, sa chatte pue rarement. En fait, je suis accro à l'odeur de la chatte de ma femme et j'adore son goût.

Jessica savait que je ne lui en avais pas encore fait assez et m'a donné ce "regard". Alors j'ai glissé mon majeur sous la bande de jambe de sa culotte et j'ai caressé ses poils pubiens doux et duveteux. J'ai fait courir ce majeur de haut en bas sur sa fente plusieurs fois jusqu'à ce qu'il trouve son chemin dans les lèvres humides de sa chatte, puis j'ai touché son clitoris en la faisant sursauter un peu. J'ai continué à caresser son clitoris, ce qui l'a rendue encore plus excitée. J'ai glissé ce doigt dans sa fente humide puis dans son trou de chatte. J'ai pompé mon doigt dans et hors du tunnel d'amour plusieurs fois avant de le retirer. Alors que je mettais mon "doigt puant" sur mon nez pour le sentir, Jessica sourit gentiment. Apparemment, j'avais finalement fait ce qu'elle attendait de moi. J'ai pensé à parler de l'incident à ma femme, mais j'ai décidé de ne pas le faire aussi.

Quelques jours plus tard, Jessica m'a posé une question d'histoire pour ses devoirs. Involontairement, j'ai dit: "Ça va vous coûter!" Jessica a souri et a dit: "D'accord!" Puis elle a écarté ses genoux pour moi. Jessica était assise sur une chaise à ce moment-là, alors je me suis juste penché et j'ai glissé ma main sous sa mini-jupe. J'ai senti sa culotte, j'ai tendu la main en dessous et j'ai doigté son trou de chatte pendant une minute entière. Ensuite, j'ai frotté son clitoris plusieurs fois et lui ai donné un orgasme avant de sentir mon doigt. Jessica sourit gentiment à nouveau. Après l'avoir aidée à trouver les réponses par elle-même, elle m'a remercié de l'avoir aidée à faire ses devoirs. Je commençais vraiment à apprécier ces préliminaires sexuels avec ma fille Jessica.

J'ai demandé à Jessica si sa sœur de treize ans, Katrina, savait quelque chose sur ce que nous faisions. Elle a souri et a dit qu'elle l'avait fait et qu'elle aimerait jouer au jeu aussi. À ce moment-là, Katrina est entrée dans la pièce et a demandé: "Papa, je peux avoir de la glace?" J'ai instinctivement dit: "Ça va vous coûter!" Katrina fit le plus grand sourire que j'avais vu depuis un bon moment et marcha droit vers moi. J'ai regardé Jessica puis j'ai glissé ma main sous le T-shirt de Katrina et j'ai senti ses beaux petits seins. Elle ne portait pas de soutien-gorge et ses seins étaient plus petits que ceux de Jessica, mais je les aimais tout autant. Katrina n'était pas pressée de s'éloigner de moi et quand j'ai finalement fini, elle a souri et a dit: "Merci papa!"

Quand j'ai levé les yeux, j'ai vu ma femme debout dans l'embrasure de la porte qui me souriait. Je l'ai regardée et elle a souri et m'a soufflé un baiser. Puis elle s'est approchée de moi et m'a dit : « Je me sens exclue ! Est-ce que je ne te dois pas quelque chose ? Alors j'ai soulevé sa chemise sur ses seins sans soutien-gorge et je me suis penché pour sucer chaque mamelon. Après les avoir bien mouillés de salive, j'ai soufflé de l'air frais dessus et j'ai regardé ses mamelons se dresser fièrement avant de baisser à nouveau sa chemise. J'ai ensuite glissé la main que je n'avais pas mise dans la chatte de Jessica sous la jupe de ma femme et j'ai doigté son trou de chatte et chatouillé son clitoris aussi longtemps que je le voulais. Nos filles Jessica et Katrina m'ont regardé caresser leur mère et ont souri et rigolé tout le temps. Quand j'ai retiré mon doigt, j'ai senti à tour de rôle chaque main avec l'odeur de chatte de Jessica et l'odeur de chatte de ma femme dessus. Je devais admettre qu'à ce moment-là, j'aimais mieux la façon dont la chatte de Jessica sentait mieux. C'est alors que Katrina a dit qu'elle avait été trompée et que je n'avais joué qu'avec ses seins.

Eh bien maintenant, j'ai eu un dilemme. Que devais-je faire ? Eh bien, pour commencer, j'ai glissé mon index dans la chatte de ma femme et j'ai joué, puis j'ai glissé le majeur qui était déjà dans la chatte de Jessica, et enfin j'ai glissé mon annulaire dans la chatte de Katrina et lui ai donné le même temps. J'avais joué dans chaque trou pendant environ une bonne minute avant de retirer mon doigt. Puis, pendant que les filles me regardaient, j'ai senti chaque doigt plusieurs fois. C'était trop proche pour le dire et je le leur ai dit. Jessica et Katrina semblaient déçues. Alors je me suis agenouillé, j'ai soulevé la jupe de Jessica jusqu'à sa taille et j'ai enfoui mon visage dans sa chatte couverte de culotte de quatorze ans pendant une minute entière. Je tapotai la chaise voisine et Katrina s'y assit. Elle souleva ses fesses pour que je puisse aussi relever sa jupe. Puis elle a écarté ses genoux pour que je puisse forcer mon visage dans son entrejambe couvert de culotte de treize ans. J'embrassai sa culotte et sentis son parfum comme je venais de le faire à sa grande sœur. Quand je suis monté prendre l'air, ma femme s'était déjà assise sur la chaise voisine et avait ouvert ses genoux pour moi. Je me suis penché pour mon odeur de sa chatte couverte de culotte de trente-cinq ans. J'ai fait plusieurs allers-retours entre mes trois filles pour leur plus grand plaisir. J'ai finalement décidé que Jessica avait la meilleure odeur naturelle. Elle était ravie.

Après ce jour, j'ai ressenti le besoin de sentir mes filles chaque fois que j'en avais l'occasion. Ils l'attendaient même de moi. Chaque soir avant de se coucher, ils s'attendaient à ce que je fasse le test d'odeur avec eux pour déterminer un gagnant. J'ai juste en quelque sorte choisi entre eux au hasard. Puis un jour, ma femme préparait quelque chose. Les trois filles sont allées ensemble dans la salle de bain. Ma femme leur a fait prendre un bain moussant puis une douche avant de coller un LifeSaver aux saveurs assorties dans leurs chattes avant de venir vers moi. Je dois faire mon tout premier test de goût sur eux. J'ai sucé leurs chattes et j'ai goûté leurs jus assez longtemps pour dire chaque saveur. La chatte de Jessica était au goût de cerise, celle de Katrina au raisin et celle de ma femme au citron. J'ai préféré le goût de cerise. C'était certainement un régal pour moi et les filles ont adoré aussi. La nuit suivante, après le travail, j'ai ramené à la maison plusieurs paquets de LifeSavers aux cerises sauvages pour mes trois filles.

Au fil des jours, les filles n'ont plus ressenti le besoin de rester habillées autour de moi dans la maison. J'avais passé tellement de temps entre leurs jambes et joué avec leurs seins qu'ils voulaient juste me faciliter la tâche. J'ai beaucoup aimé ça.

J'ai plutôt apprécié la liberté sexuelle que j'avais. Les filles étaient rarement habillées à l'intérieur de la maison et seulement en culotte ou en nuisette transparente. Ils ne fermaient plus la porte de leur chambre même pour s'habiller ou se déshabiller. La porte de la salle de bain n'était jamais fermée non plus, même lorsqu'ils faisaient pipi, se baignaient ou se douchaient.

Non seulement j'ai pu les toucher aussi souvent que je le voulais tout au long de la journée, mais ils ont aussi pu me toucher. J'avais des mains partout sur mon cul, mes couilles et ma bite toute la journée et j'adorais ça. J'avais aussi des bouches qui suçaient constamment la tête de ma bite. Les filles adoraient me faire bander et me regarder baiser ma femme juste devant elles.

Puis un jour, les choses ont encore changé. Jessica ma fille de quatorze ans m'a demandé de la baiser. Choqué, j'ai dit non mais ma bite m'a trahi en tremblant et en sautant de joie. Le putain de truc a même commencé à baver avant l'éjaculation. Jessica savait très bien qu'elle m'avait excité au maximum.

La prochaine chose que j'ai su, Jessica a crié: «Maman papa veut me baiser! Ça va?"

Ma femme a crié en retour: «Oui chérie mais ne l'épuise pas! J'en veux plus tard !

Quoi? Aurais-je mal entendu ? Est-ce qu'elle vient de dire que je pouvais baiser Jessica ? Oui elle l'a fait! Maintenant quoi?

Eh bien, le "maintenant quoi" m'a été retiré des mains. Jessica me repoussa sur le canapé et sauta sur mes genoux. Elle plaça rapidement ma bite contre son ouverture et s'assit dessus. Oh mon Dieu, c'était si bon. Jessica aimait chevaucher la bite de son père. Elle a même dit à sa jeune sœur Katrina de regarder de plus près où nous étions connectés et elle l'a fait. J'ai senti la main de Katrina sur mes couilles puis enroulée autour de la base de ma bite pendant que je baisais Jessica.

Finalement, Katrina a crié: "Maman Jessica a la bite de papa presque tout le chemin dans sa chatte!"

Ma femme a crié en retour: "J'arrive tout de suite!"

Fidèle à sa parole, ma femme est apparue encore humide et couverte de bulles de son bain. Elle aussi a regardé entre mes jambes et a senti mes couilles et ma bite. Puis elle a embrassé Jessica sur ses lèvres très passionnément et a dit: "Maintenant, tu es une femme!" J'ai un peu ri parce que c'était exactement ce qu'on lui avait dit quand on avait fêté ses premières règles. Je suppose qu'en réalité, les deux occasions ont fait d'elle une femme. L'accouchement le ferait aussi, un jour.

Alors je me suis détendu et j'ai pensé, j'ai maintenant deux femmes à baiser. J'ai souri et j'ai tenu la taille de Jessica alors qu'elle sautait de haut en bas sur ma bite. J'étais reconnaissant de ne pas être au top et de ne pas avoir le contrôle, sinon j'aurais joui il y a longtemps. De cette façon, je pourrais en profiter beaucoup plus longtemps. Puis j'ai réalisé à quel point la chatte de Jessica serrait ma bite dure et à quel point ma bite aimait ça. Je sentais cette ébullition trop familière dans mes couilles et tout ce beau sperme chaud qui avait besoin d'un endroit où aller. Ils se sont chargés dans le canon et ont commencé à tirer. Tour après tour de boules de sperme tirées de mon canon de six pouces frappant la cible à l'arrière de la chatte de Jessica, son col de l'utérus. C'était un objectif parfait et je l'ai frappé au moins six fois avant que mes boules de sperme ne tombent du bout du canon, ne remplissent son vagin et ne coulent jusqu'à mes couilles alors que Jessica elle-même continuait à se battre. Finalement, elle m'a manqué de munitions et a dégonflé mon arme. Mon canon n'était qu'un petit exemple de son ancien moi quand elle en avait fini avec.

Jessica a crié: «Je l'ai fait! Je l'ai vraiment fait ! Tu avais raison maman, c'était bien mieux que lorsque Katrina et moi avons mis ton gode à double extrémité hier !

Katrina a demandé: "Alors, quand est-ce que c'est mon tour?"

Ma femme a embrassé Katrina et a dit : « Donne une pause à papa chérie ! Il n'est plus aussi jeune qu'avant ! Je dirais une trentaine de minutes ! Maintenant, mets-toi par terre et laisse ta sœur s'asseoir sur ton visage ! Papa va adorer ça !

J'adore ! Je suis devenu dur très rapidement mais j'ai quand même regardé le spectacle jusqu'à ce que Katrina remarque mon érection et vienne s'asseoir sur les genoux de papa. Son tunnel d'amour était encore plus serré que celui de sa sœur quand elle s'est assise sur ma bite. Pendant que Katrina se baisait sur ma bite, j'avais trois doigts dans la chatte de ma femme et un des mamelons de Jessica dans ma bouche.

La vie ne pourrait pas être meilleure que ça !

J'avais tort car dès le lendemain, la plus jeune sœur de ma femme a emménagé avec nous. Son petit ami l'avait chassée. Ma belle-sœur Judy avait vingt ans tandis que ma femme en avait trente-cinq. Judy était ce qu'ils appelaient un bébé qui change de vie.

J'avais peur que tout doive changer dans notre maison maintenant que je m'y étais habituée. Cependant, étonnamment, mes trois femmes ont juste dit à Judy comment cela fonctionnait chez moi et elle a dit qu'elle comprenait.

Judy s'est alors réveillée et m'a dit: "Qu'est-ce que ça va me coûter?" puis, après une brève pause, elle poursuivit : "Pour rester ici, c'est-à-dire ?"

J'ai regardé ma femme et mes deux filles, puis j'ai souri et j'ai tendu la main sous la jupe de Judy.


La fin
Cela vous coûtera
65

Articles similaires

Laissez jouer un Playa

Laissez A Playa jouer Histoire de Charles qui utilise sa beauté et son charme pour baiser autant de femmes qu'il veut. Oooohh putain, mmmmm. elle gémit avec une jambe sur mon épaule, une culotte noire avec une bordure rose qui pend à son pied alors que j'attaque vigoureusement sa chatte avec ma langue. Comme c'était son dernier jour de travail, j'ai pensé que je l'enverrais avec un cadeau de départ. C'est plutôt un cadeau qui vous manquera. Alors qu'elle se mordait la lèvre, elle agrippa l'arrière de ma tête et pressa mon visage contre sa chatte humide. Vous ne savez jamais...

1.1K Des vues

Likes 0

Lâchez-moi s'il vous plait

Je l'ai laissé faire. Je l'ai laissé toucher ma bite. Je suppose que j'ai cédé à mes envies de vouloir jouir coûte que coûte même si je n'avais aucun désir pour lui, quelle que soit la personne de mon sexe. Je m'allongeai sur le dos et le laissai faire ce qu'il voulait avec moi. Ce n'est pas comme s'il était un étranger. Il a commencé à me caresser doucement. Des coups longs et doux avec le bout de son doigt de haut en bas sur ma hampe. Il semblait très surréaliste que mon meilleur ami caressait ma bite. Il a remarqué...

139 Des vues

Likes 0

Trempé à travers

C'est ma premiere histoire; c'est une histoire vraie d'il y a quelques années. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires et vous l'apprécierez autant que moi !! Je savais qu'elle ne serait pas contente que je ne sois pas allé la chercher car il pleuvait si fort mais j'étais vraiment occupé dans la maison que j'avais perdu la notion du temps, de toute façon elle avait eu 16 ans la veille donc elle voulait son 'Indépendance'. Je m'appelle Chris et j'ai 24 ans et je suis le tuteur officiel de Debbie, dont la mère parcourait le monde apparemment pour...

1.1K Des vues

Likes 0

Aimer Honorer et Obéir

Le jour où j'ai rencontré cette beauté parfaite, je me devais de l'avoir. Tinya et moi sommes sortis ensemble pendant plusieurs semaines avant même que j'essaye d'avoir des relations sexuelles avec elle. Je ne voulais pas prendre le risque de la rendre folle. J'ai eu la nuit où j'ai décidé de planifier mon déménagement. Le restaurant était très cher. Bonne nourriture et vin. Ambiance merveilleuse. Elle était en retard pour me rencontrer, mais quand elle est arrivée, j'ai tout oublié de son retard. Ses longues jambes de danseuse étaient soulignées par des talons de 5 pouces. Cela la rendait presque aussi...

157 Des vues

Likes 0

Le nouveau départ de Sarah partie 3

J'enfilai l'imperméable et me dirigeai vers le miroir du dressing. Une poussée d'énergie traversa mon corps alors que je me regardais dans le miroir, debout, nue, portant le manteau et mes bas noirs et rien d'autre. Mes mamelons étaient dressés et tendres et je me sentais comme une femme sensuelle sexy, toute la photo était tellement érotique. Je suis allé au bureau et j'ai récupéré seulement mes clés du bureau et je suis retourné m'asseoir et j'ai attendu la limousine avec Lance et Michigan. Après quelques minutes, le téléphone de Lance a sonné et nous nous sommes levés et nous avons...

1.1K Des vues

Likes 0

Ma vie : Partie 01 : Se remettre d'un deuil

Cela faisait plusieurs mois que ma femme de 13 ans était décédée d'une insuffisance cardiaque soudaine. Elle avait des antécédents médicaux avec son cœur et a subi une intervention chirurgicale au début de notre mariage. Cependant, son décès soudain a bouleversé la vie de notre fille et de moi. Il y avait du vide dans la maison que nous aimions. Un désir douloureux nous suivait de pièce en pièce. Avec la réalisation que la vie était trop courte - et un généreux paiement d'assurance-vie pour la financer - nous avons décidé de déménager dans l'une de nos villes préférées du comté...

1.1K Des vues

Likes 0

Mon village de MILF

Fbailey numéro d'histoire 776 Mon village de MILF Oncle Charles m'a laissé son immense ferme à la périphérie de la ville. C'était six cent quarante acres ou ce qu'ils appellent une section. Il mesure un mile sur un mile. Mon père m'avait laissé sa section et ils ont rejoint bien sûr. À l'arrière de ma terre se trouvait une falaise abrupte dans un large lit de rivière. Cela rendait le centre arrière presque invisible pour quiconque en dehors de ma propriété. J'avais une petite entreprise qui fabriquait et vendait des maisons préfabriquées. Essentiellement des remorques à double largeur. Lorsque ma sœur...

108 Des vues

Likes 0

TEMPS DE DOUCHE_(1)

« Sam, réveille-toi ! » Étaient les premiers mots que Sam entendit le matin, sa mère le réveillant plus tôt que d'habitude pour la croisière en famille. D'accord, d'accord... je suis réveillé. dit Sam d'une voix basse et matinale. Il est déjà 8h45 ! cria son père de l'autre côté du couloir. Allez, tu as entendu ton père. dit maman d'une voix beaucoup plus basse. Maman est sortie de la pièce et est allée réveiller Katie, la sœur aînée de Sam d'un an. Sam et Katie étaient très proches dans leur enfance; la puberté les a un peu séparés mais ils parlaient toujours tout...

87 Des vues

Likes 0

Tim, l'adolescent partie XV

Remarque : - Je ne suis PAS l'auteur ! Il y a plusieurs auteurs en fait, je ne suis pas sûr que l'un d'entre eux soit le créateur, mais je sais que ce n'est pas moi. Je partage simplement cette belle histoire avec vous tous parce que je ne l'ai pas vue ici. Maintenant, à l'origine, tout allait être composé de 9 parties, mais… Quelqu'un a dit que la première était trop longue, j'ai donc décidé de diviser tout cela en messages plus petits. J'ai pensé essayer un look et une structure de phrase différents pour ce chapitre, s'il vous plaît laissez-moi savoir comment vous...

1.2K Des vues

Likes 2

L'été à Pond Cove - Chapitre 01

Walter vient de terminer ses études et passe un été dernier à s'occuper de la cabane de son oncle étrange située à Pond Cove, une zone isolée entourée d'une réserve naturelle gouvernementale. Tous les autres propriétaires, sauf un, ont été rachetés par le gouvernement qui veut transformer Pond Cove en sanctuaire de grenouilles. Walter rencontre ses voisins pour l'été – six sœurs de sororité qui en ont passé un l'été dernier ensemble. Les choses deviennent un peu chaudes... et un peu étranges... alors que Walter découvre son côté soumis grâce à des professeurs experts. Cette histoire est indépendante, mais le scénario...

1.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.