Changer les réalités (Partie 3)

780Report
Changer les réalités (Partie 3)

Salut les gars et les filles! C'est Chase. Vous savez, la personne dont parle cette histoire.

Je sais ce que vous pensez - Cela ne peut pas être réel. Eh bien, laissez-moi vous assurer que c'est absolument le cas. Je ne peux pas vous le prouver, à moins que nous ne nous rencontrions un jour et même alors, je devrais vous redire toute l'affaire. C'est quelque chose que je ne suis pas très susceptible de faire car toute exposition de qui et de ce que je suis pourrait conduire à ma capture par quelqu'un souhaitant me transformer en une sorte de cobaye. Je ne sais pas pour vous, mais je ne suis pas trop enthousiaste à l'idée d'être enfermé pour le reste de l'éternité et d'être soumis à toutes sortes d'expériences dans une vaine tentative de reproduire ce ......... chose qui qui m'est arrivé.

Je ne peux tout simplement pas permettre que cela se produise. Je me suis beaucoup trop amusé au fil des ans depuis que ma réalité a changé.

Quoi qu'il en soit, revenons à 1890, d'accord ?

* * * * *

Chapitre 5

Quand j'ai vu les yeux de Dao-Ming projeter cette lumière bleue autour de la pièce alors qu'elle me chevauchait, j'ai essayé désespérément de la jeter et de fuir la chambre, l'hôtel, la ville - merde, j'aurais fui le continent à la seconde où j'étais tellement peur.

Malheureusement pour moi, plus son regard était long sur moi, plus je devenais faible. Pas cinq minutes plus tard, j'ai découvert que je ne pouvais pas lever la tête du matelas, je ne pouvais pas parler. Je ne pouvais même pas lever le petit doigt, aussi cliché que cela puisse paraître. Je suis resté conscient pour le moment, ce que je pensais être une bonne chose à l'époque. La seule partie de moi que je pouvais bouger était mes yeux. J'ai envoyé une prière silencieuse pour que tout ce qui n'allait pas ne semble pas affecter mes fonctions autonomes comme la respiration et la déglutition.

Le seul son que je pouvais entendre était celui de Dao-Ming alors qu'elle grognait et gémissait, me chevauchant orgasme après orgasme. Je pouvais sentir sa chatte se serrer sur ma hampe alors qu'elle jouissait, son jus coulant abondamment.

Je ne savais pas pourquoi, mais j'étais incapable de jouir moi-même. Si je n'avais pas eu si peur à ce moment-là, j'aurais probablement relié les points et compris que ce qui me maintenait immobile m'empêchait aussi d'atteindre le même bonheur orgasmique qu'elle obtenait clairement.

À mon incrédulité, j'ai découvert que j'aimais toujours la regarder caresser de haut en bas sur ma bite, parfois se débattre rapidement et fort, d'autres fois tendrement et taquine lentement. J'étais aussi fasciné par ses seins qui rebondissaient d'avant en arrière, des ruisseaux de sueur coulant entre eux au fur et à mesure qu'elle avançait.

Alors qu'une heure devenait deux, presque trois, Dao-Ming a finalement ralenti au milieu de son plus grand orgasme à ce jour et s'est effondrée sur ma poitrine, avalant de profondes respirations alors qu'elle frissonnait jusqu'à s'arrêter, ma bite toujours enfouie au fond d'elle.

Alors même qu'elle se taisait, je pouvais l'entendre chuchoter dans ce que je ne pouvais que supposer être sa langue maternelle. Je pouvais entendre un motif presque poétique dans les mots, mais je ne pouvais rien comprendre. Curieusement, cela m'a surtout effrayé.

Chapitre 6

Plusieurs minutes plus tard, et livré au destin qui m'attendait, je baissai les yeux vers sa tête posée sur ma poitrine pour la trouver me fixant, les yeux toujours brillants de luminescence et un sourire jouant sur ses lèvres. Elle a laissé échapper un profond soupir de bonheur post-coïtal que j'ai ressenti plus qu'entendu.

J'étais complètement terrifiée par cette femme mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser qu'elle était toujours la plus belle femme que j'aie jamais vue. Cela peut sembler étrange vu que j'étais incapable de bouger un muscle et entièrement à sa merci, mais bon sang, c'était vrai !

"Lawrence," murmura-t-elle, sotto voce. « C'était merveilleux ! Je suis si heureux de vous avoir enfin rencontré.

Sa chatte ondulait légèrement le long de mon sexe comme si elle aussi exprimait le même sentiment que son maître.

"Je sais ce que tu penses, ma chérie," dit-elle en se glissant hors de moi. « La raison pour laquelle vous ne pouvez pas bouger est simple : je descends d'un dieu. Pas le Dieu, remarquez, mais un dieu quand même.

À ce stade, même si je n'étais pas sûr de pouvoir la croire, je ne pouvais pas non plus ne pas la croire.

Je la suivis des yeux alors qu'elle se levait et faisait lentement les cent pas au bout du lit. Ses yeux pulsaient avec cette étrange lumière bleue pendant qu'elle parlait.

« P'an Hu était un ancien dieu chinois qui pouvait changer de forme à volonté entre l'homme et le chien. Il s'est accouplé avec une femme et leurs descendants étaient mes ancêtres.

"Au début, nous ne pouvions devenir qu'une forme de chien ou une autre, mais au fil des millénaires, nous avons appris à contrôler ce pouvoir - devenir n'importe quoi ou n'importe qui que nous voulions. La seule limite était la taille du cerveau. Tout ce qui est plus petit qu'un chat domestique standard a rendu le cerveau incapable d'organiser la pensée assez longtemps pour revenir à la forme humaine.

Pendant qu'elle parlait, je pouvais sentir des changements subtils en elle. Un léger approfondissement de sa voix. Peut-être un élargissement de ses épaules. Moins de féminité dans sa foulée. Ses cheveux étaient plus courts – c'est ce que je pouvais voir. Maintenant qu'elle était debout, je pouvais aussi dire qu'elle était certainement un peu plus grande que lorsque je l'ai rencontrée.

«Nous sommes peu nombreux, à notre grand déplaisir, principalement parce que nous vivons si longtemps que nous ne nous reproduisons que rarement. Moi-même, je n'ai eu que trois enfants en quatre mille ans de vie. La seule façon de produire plus de notre espèce est de changer régulièrement, c'est de… » Elle s'arrêta. « Changez certaines personnes. C'est un processus difficile. Plus difficile que de produire nos propres enfants, en fait, même si cela peut être beaucoup plus satisfaisant et plus rapide.

« Quatre mille ans ?! Je fermai les yeux, priant pour que tout cela soit une sorte de cauchemar.

Elle rit à nouveau, un son profond et retentissant maintenant.

« Laurent », dit-elle. "Regarde moi."

C'était une voix résolument masculine. J'étais plus que terrifié alors que j'ouvrais lentement les yeux pour voir un homme blanc aux cheveux corbeau et bien musclé se tenir au-dessus de moi. J'aurais pensé que Dao-Ming avait joué un tour en se cachant et en faisant entrer quelqu'un d'autre dans la pièce s'il n'y avait pas eu cette étrange lumière bleue qui brillait dans ses yeux.

Il a marmonné quelques mots dans ce que j'ai appris plus tard était en mandarin. Soudain, je pouvais lever la tête du matelas.

"Bientôt, Lawrence, tu sauras ce que ça fait", a-t-il proclamé en caressant ce qui était le plus gros coq que j'aie jamais vu. Bien plus gros et plus épais que le mien, il mesurait au moins onze pouces de long et presque aussi épais que la patte avant d'un poulain nouveau-né.

« Tu ne peux pas ! » J'ai croassé. "Ça va me tuer !"

"Ne sois pas idiot," rit-il. "Vous l'apprécierez énormément."

Quelques mots étrangers supplémentaires émanèrent de lui alors qu'il posait ses mains sur ma poitrine, la lumière bleue flamboyant encore plus. Ma tête s'alourdit, ma vue s'assombrit alors que je sentais une légère brûlure dans tout mon corps.

C'était une sensation très intense, et même lorsque j'ai perdu connaissance, j'ai su que j'avais enfin eu l'orgasme qui m'avait été refusé jusqu'à présent.*

Articles similaires

Sex With My Sister (Livre 1 Chapitre 2) Réécriture

Note de l'auteur: Fiction - Nom - 1. La classe de la littérature la classe de la littérature comprenant des œuvres de narration imaginative, en particulier sous forme de prose. 2. œuvres de cette classe, sous forme de romans ou de nouvelles : roman policier. 3. quelque chose de feint, inventé ou imaginé ; une histoire inventée : Nous avons tous entendu la fiction selon laquelle elle serait en mauvaise santé. 4. l'acte de feindre, d'inventer ou d'imaginer. 5. une chose ou un événement imaginaire, postulé à des fins d'argumentation ou d'explication. 6. Loi. une allégation selon laquelle un fait existe...

13 Des vues

Likes 0

Laissez jouer un Playa

Laissez A Playa jouer Histoire de Charles qui utilise sa beauté et son charme pour baiser autant de femmes qu'il veut. Oooohh putain, mmmmm. elle gémit avec une jambe sur mon épaule, une culotte noire avec une bordure rose qui pend à son pied alors que j'attaque vigoureusement sa chatte avec ma langue. Comme c'était son dernier jour de travail, j'ai pensé que je l'enverrais avec un cadeau de départ. C'est plutôt un cadeau qui vous manquera. Alors qu'elle se mordait la lèvre, elle agrippa l'arrière de ma tête et pressa mon visage contre sa chatte humide. Vous ne savez jamais...

1.3K Des vues

Likes 0

Trempé à travers

C'est ma premiere histoire; c'est une histoire vraie d'il y a quelques années. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires et vous l'apprécierez autant que moi !! Je savais qu'elle ne serait pas contente que je ne sois pas allé la chercher car il pleuvait si fort mais j'étais vraiment occupé dans la maison que j'avais perdu la notion du temps, de toute façon elle avait eu 16 ans la veille donc elle voulait son 'Indépendance'. Je m'appelle Chris et j'ai 24 ans et je suis le tuteur officiel de Debbie, dont la mère parcourait le monde apparemment pour...

1.4K Des vues

Likes 0

Frères jumeaux... ensemble

En tant que jumeaux, Kale et Jeremy ont grandi en faisant tout ensemble; du baseball, de l'école et du sexe. Les garçons avaient passé toute leur vie dans une petite ville sans rien faire, alors ils passaient leur temps ensemble. Et comme tous les jumeaux, ils étaient inséparables. Les deux garçons, étant des jumeaux identiques, avaient 14, 5'4 et des cheveux blonds mi-longs maigres, de magnifiques yeux gris bleuâtre, et ils étaient beaux. Ils étaient les incontournables de toute fille à l'école. Mais à l'arrivée de l'été, ils passaient leur temps à s'amuser dans la ferme du voisin et à nager...

1.1K Des vues

Likes 0

Fille des voisins : Sale secret

C'est arrivé quand j'avais 16 ans un jour d'été. L'école était finie et les vacances commençaient. J'habite au bout de la maison de style cottage où nos voisins sont de l'autre côté Du mur. A côté habite mon amie Eve, elle a mes cheveux blonds de mon âge et mon corps fracassant. Quant à moi, je suis comme elle, j'ai les cheveux dar. Il y a quelques jours, j'ai remarqué une chose intéressante ... le téléphone a sonné à l'endroit d'Eves et après quelques minutes, elle est éteint quelque part. dernier jour pareil. Alors j'ai décidé de la suivre parce qu'elle...

1.5K Des vues

Likes 0

Libre d'esprit (03).. Quinze (1997)

Cette histoire se poursuit à partir de l'ANZAC Day 1997, alors que je venais d'avoir 15 ans. J'étais allongé dehors, très douloureux et sensible ; jusqu'à ce que je décide d'entrer et de rejoindre les autres. J'ai trébuché en essayant de marcher. C'était si j'avais chié mon pantalon même si je ne portais aucun vêtement. Le salon était sombre et vide alors j'ai attrapé une couverture ; reposé sur le canapé et s'endormit. Il devait être 6 ou 7 heures du matin quand je me suis réveillé ; quelques-uns des gars étaient déjà debout et fumaient des bangs. Je me sentais...

1.5K Des vues

Likes 0

Un peu de magie noire Chapitre 1

Chapitre 1 Ceci est mon histoire… Non. Ceci est ma confession. Je ne sais pas si ce que j'ai fait était un crime, mais c'était certainement contre nature. Ma dernière année à l'université et en fait les dernières semaines jusqu'à ce que j'allais être solennellement poussé dans le monde du travail. Je me tenais dans la salle de bain qui accompagnait ma chambre à explorer mon propre corps dans le miroir. Les verres épais de mes lunettes agrandissaient mes yeux sous le désordre ondulé des cheveux noirs. Ma peau était pâle à force de passer des jours dans des bibliothèques ou...

1.5K Des vues

Likes 0

Campeur travesti, partie 2

Donc là, je tremblais toujours et je me tenais entre les jambes de John avec mes mains sur ses genoux et lui assis là sans pantalon reprenant toujours notre souffle quand nous entendons quelqu'un crier John et une lampe de poche vient vers nous. Je suis sûr que nous ressemblions à des cerfs dans les phares lorsque la lampe de poche nous a frappés et n'a pas bougé. « John ! Qu'est-ce que c'est ? Qui est-ce ? alors que son rythme s'accélérait et qu'il se rapprochait de nous. Euh, Steven umm uh John a répondu  Nous vous envoyons chercher du bois...

509 Des vues

Likes 1

Tim, l'adolescent partie XV

Remarque : - Je ne suis PAS l'auteur ! Il y a plusieurs auteurs en fait, je ne suis pas sûr que l'un d'entre eux soit le créateur, mais je sais que ce n'est pas moi. Je partage simplement cette belle histoire avec vous tous parce que je ne l'ai pas vue ici. Maintenant, à l'origine, tout allait être composé de 9 parties, mais… Quelqu'un a dit que la première était trop longue, j'ai donc décidé de diviser tout cela en messages plus petits. J'ai pensé essayer un look et une structure de phrase différents pour ce chapitre, s'il vous plaît laissez-moi savoir comment vous...

1.4K Des vues

Likes 2

L'extraction

L'EXTRACTION - O_o histoires C'était un samedi matin et j'étais chez moi après une fête d'anniversaire entre amis. J'étais parti à une heure, parce que les gens avaient commencé à jeter de la nourriture et des bouteilles vides partout. Je me sentais somnolent. J'en avais trop mangé moi-même et je voulais juste rentrer à la maison. En passant devant le supermarché local, j'ai traversé la rue principale. Il y avait une camionnette blanche garée à quelques pas devant moi. Le réverbère au-dessus clignotait et me faisait pleurer dans la pénombre. Alors que je passais devant la camionnette, le moteur a démarré...

1.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.