L'histoire de Laura (pour les femmes)

855Report
L'histoire de Laura (pour les femmes)

L'histoire de Laura

Mon nom est Laura. Je travaille dans ce cabinet d'avocats depuis 6 mois maintenant. Je suis un employé de bureau de base, je réponds au téléphone et j'effectue des travaux de bureau légers. C'est un travail facile, puisque je vais à l'université 2 soirs par semaine.

Ma meilleure amie de travail est Lissette, c'est une femme portoricaine mariée âgée d'environ 40 ans. C'est tellement amusant de parler avec elle. Elle est tellement sauvage et adore parler de sexe ! Je pense qu'elle pense que je suis trop innocent puisque je viens d'une famille très religieuse. Parfois, je me demande si elle s'est donné pour mission personnelle de me corrompre !

Elle est magnifique! J'ai toujours envié son style et j'ai commencé à l'imiter autant que possible. Nous sommes devenus amis tout de suite. Pendant les pauses, nous sortions et discutions pendant qu'elle fumait. Elle fume d'une manière si sexy, sensuelle et classe, je ne peux tout simplement pas l'expliquer !

Un jour, nous étions dehors en train de discuter et je lui ai dit à quel point j'admirais à quel point elle était sexy quand elle fumait. Elle a dit "je t'apprends si tu veux", et m'a offert une cigarette.

Au début, j'étais hésitant, mais j'étais curieux et j'ai accepté. Au début, je ne pouvais prendre que de petites bouffées, mais après quelques jours à l'essayer pendant nos pauses déjeuner, j'ai compris. Je ne fume pas vraiment cependant, seulement lors de pauses avec Lissette et quelques fois dans un club avec des amis. Jamais avec mes parents depuis que mon père m'a dit un jour que seules les putes fumaient.

Une fois, mon petit ami Chris a trouvé un paquet dans mon sac à main et s'est mis en colère ! Je pense qu'il pense que les filles qui fument sont aussi des salopes, car il est du genre jaloux.

J'ai aussi commencé à m'habiller plus comme Lissette. Elle sait s'habiller sexy. Nous sommes allés faire du shopping après le travail et elle m'a aidé à choisir des tenues de bureau sexy, mais toujours à peine appropriées. Et certains moins appropriés aussi!

Les avocats sont sympas, surtout un, Michael. Il a presque 50 ans je pense, mais dans une forme incroyable ! Il se rend au travail à vélo et semble vraiment aimer le vélo. Il porte toutes ces tenues de course avec les logos dessus. Lissette dit qu'il vérifie toujours mon corps. Elle est très attentive à ces choses, ou du moins c'est ce qu'elle dit ! Elle dit qu'il me regarde plus depuis que j'ai commencé à m'habiller plus sexy. Ça ne me dérange pas, car il est tellement beau!

Un jour de pause, Lissette et moi étions dehors en train de fumer et Michael est monté sur son vélo. Il dit "bonjour mesdames" et fait un signe de la main, puis dit "Laura, je ne savais pas que vous fumiez… je ne pensais pas que vous étiez le genre." Timidement, j'ai juste souri. Je me suis demandé ce qu'est "le type".

Je sors avec mon petit ami Chris depuis presque un an. Il a 20 ans, un an de moins que moi, et je dois admettre qu'il est un peu immature. Ce n'est que mon deuxième petit ami. Nous avons commencé à avoir des relations sexuelles peu de temps après avoir commencé à sortir ensemble. Je lui ai dit que c'était mon premier, même si j'avais eu quelques relations sexuelles avec un garçon dans la rue quand j'avais 15 ans. Je ne les compte pas vraiment, car nous étions jeunes et ne savions pas ce que nous faisions ! C'est juste un petit mensonge, je ne voulais pas qu'il pense que je suis une salope !

Une fois, Chris m'a déposé au travail. Michael était là et je l'ai présenté. Chris ressemblait à un gamin punk vêtu d'un jean, d'un t-shirt et de baskets. Le lendemain, Michael m'a demandé si c'était mon petit ami. J'ai dit oui, et il a ri et a dit qu'il n'était pas avec qui il s'attendait à ce que je sorte. Il ressemble à un gamin !

Je lui ai dit qu'il avait à peu près mon âge. Lissette a entendu cela et après que Michael soit retourné dans son bureau, elle dit "il est jaloux!". J'ai juste ri, mais je sais que Lissette a raison. Je sais que Michael flirte avec moi, et ai-je tort de ne pas le décourager ? Je flirte en retour. C'est inoffensif. Ça me fait du bien qu'un homme plus âgé me convoite. Je sais que Chris serait énervé s'il le savait.

LA RUPTURE

Jeudi soir dernier, j'étais sortie avec Chris et je portais une des tenues que j'avais achetées en faisant du shopping avec Lissette. C'était très sexy et maigre! Chris nous apportait des boissons au bar et ce type est venu vers moi en essayant de me parler et d'obtenir mon numéro. Quand Chris est revenu, le gars essayait toujours. Chris s'est fâché et a dit "pourquoi parles-tu à ma petite amie mon frère?". Le gars a reculé et s'est éloigné, mais Chris était toujours en colère. Il m'a accusée de m'habiller trop salope et c'est pour ça que c'est arrivé ! Nous nous sommes disputés et j'ai exigé qu'il me ramène à la maison.

Nous sommes restés silencieux dans la voiture jusqu'à mon appartement. Quand nous sommes arrivés, j'en avais assez. Je lui ai dit que je ne voulais plus être avec lui, j'ai retiré la bague de promesse qu'il m'avait donnée et je la lui ai lancée en sortant et en claquant la porte. Je suis entré, j'ai pleuré et je suis allé me ​​coucher.

L'INVITATION

Le lendemain matin, je suis allé travailler. J'ai rencontré Lissette sur le parking et je lui ai raconté ce qui s'était passé. Elle m'a serré dans ses bras pendant que je pleurais un peu. Elle dit "ça va aller chérie, crois-moi, il y a tellement d'hommes à ce jour et d'expériences à vivre." "Tu es jeune et tu devrais juste sortir avec toi et t'amuser, tu es trop jeune pour être aussi sérieux avec un mec !"

Nous entrons, nous asseyons à nos bureaux et commençons à travailler. Michael entre et va dans son bureau pour passer de sa tenue de cycliste à un costume comme d'habitude. Après quelques minutes, il sort pour nous donner des papiers. Je viens juste d'avoir quelques larmes de plus et il remarque que je les essuie avec un mouchoir.

Il s'agenouille à côté de ma chaise, pose sa main sur mon épaule et dit « hé... hé, qu'est-ce qui ne va pas ? Êtes-vous d'accord?".

Timidement, je lui dis « j'ai rompu avec mon copain ».

Il me regarde d'un air rassurant et dit « aww je suis désolé Laura…..ça va aller, fais-moi confiance…. pourquoi ne prends-tu pas une journée de congé, essaie-tu de faire quelque chose pour te changer les idées ?", alors qu'il me frotte doucement l'épaule.

Je dis "d'accord, je suppose que oui…..merci".

Alors que je commence à emballer mon sac à main, il dit « hé Laura…. Je me retrouve avec des amis ce soir au club près de chez moi. Pourquoi ne nous rejoins-tu pas ? Tu devrais vraiment sortir de la maison pendant que tu te sens comme ça ».

"Umm…" dis-je, et du coin de l'œil je vois Lissette faire des gestes avec ses mains, comme GO...GO, tout en prononçant le mot OUI...GO. Cela semble assez inoffensif, et je suppose que je ne veux pas vraiment rester à la maison, alors je souris et dis "d'accord... ça a l'air bien"

LE CLUB

Alors après le travail, je rentre chez moi et commence à me préparer. Je me sens un peu mieux, car au moins je sors et je ne reste pas triste à la maison. Je décide de porter quelque chose de vraiment sexy, puisque Chris ne peut plus se plaindre. Quelque chose que j'avais voulu porter, mais il a dit que c'était trop court et révélateur. Une robe de club rose très étriquée avec un dos complètement ouvert presque jusqu'aux fesses, décolleté devant, avec un V profond montrant mon décolleté.

Je l'essaie et je remarque qu'il est si transparent que je peux voir mes culottes à travers. Je n'avais pas remarqué ça quand je l'ai essayé avant ! J'enlève ma culotte et maintenant ça va bien! Pas de lignes. Je me regarde dans le miroir et je me sens sexy et confiante. Je remarque cependant que la robe est si transparente que je peux voir une petite tache sombre où se trouvent mes poils pubiens. Hmm... Je suppose que je pourrais le raser.

Je vais sous la douche et rase mon punani complètement chauve ! C'est tellement étrange, mais très sexy en même temps ! Alors que je fais mousser le reste de mon corps, je passe mes doigts sur mon monticule nu maintenant lisse. OMG c'est tellement agréable, j'aurais aimé le faire toujours! Je glisse mon doigt entre mes lèvres savonneuses sans poils, frottant mon clitoris maintenant excité. Attends, je n'ai pas le temps pour ça, je dois me préparer.

Je sors de la douche et j'essaie la robe. Maintenant c'est parfait, je ne vois rien à travers. C'est un peu inquiétant cependant, à quel point c'est court. Je dois vraiment regarder comment je m'assieds ou quelqu'un aura un spectacle! Je termine mon maquillage et ma coiffure et pars rencontrer Michael et ses amis au club.

J'arrive au club et gare ma voiture. Je me dirige vers l'entrée et vois Michael qui m'attend. Il me salue avec un bisou sur la joue et me dit "wow ! Tu es magnifique !"

C'est un peu bizarre, car au travail, nous ne nous saluons jamais de cette façon. Nous allons à l'entrée et montrons une pièce d'identité. Le videur me regarde ainsi que la carte d'identité plusieurs fois et dit "tu viens d'avoir 21 ans ?"

Timidement, je dis "oui il y a quelques mois". Que c'est embarrassant!

Michael et moi entrons et marchons jusqu'au bar et il sort un siège de bar haut pour moi et je m'assieds, en faisant très attention de croiser mes jambes. Heureusement, il est faiblement éclairé. Il commande pour moi sans me demander ce que je veux, en disant "tu dois essayer ça!"

Le barman apporte les boissons et je l'essaye. C'est tellement fort ! Nous discutons quelques minutes. Il se tient si près de moi, mais ça va, c'est un peu bruyant là-bas, donc c'est plus facile de l'entendre. Je peux sentir son eau de Cologne et il sent vraiment bon !

Finalement, je lui demande, "alors où sont tes amis ?"

Il dit: "OH, ils ont annulé!" « Alors c'est juste toi et moi, j'espère que ça ne te dérange pas !

Je dis "non, ça va". Je mens cependant, parce que je ne suis vraiment pas sûr de ce que je ressens à ce sujet ! Je parie qu'il m'a trompé et qu'ils ne viendraient jamais !

Nous parlons encore un peu et je commence à réaliser une autre facette de lui. C'est un gars vraiment drôle avec beaucoup d'histoires amusantes sur les choses qu'il a faites et les endroits où il est allé ! Je commence à me sentir plus détendu, surtout depuis que je suis sur le deuxième de ces boissons fortes !

Je suis quand même un peu timide et nerveux. Je décide que peut-être une cigarette aidera aussi. Je sors une cigarette et mon briquet. Michael me prend le briquet et allume ma cigarette. Un tel monsieur ! Il ne me critique pas comme Chris le ferait.

Je pratique le tabagisme comme le fait Lissette. Tellement sensuel et sexy. J'ai presque parfaitement copié sa technique maintenant. Je me sens aussi sexy et sexy dans ma petite robe. J'entends un ding de mon téléphone et je le regarde. C'est Chris qui m'envoie un texto. Je me fiche vraiment de ce qu'il a à dire en ce moment, et je le remets simplement dans mon sac sans le lire. Je me sens si sexy et confiant, je ne veux pas qu'il le tue pour moi !

Parfois, pendant que nous parlions, Michael posait sa main sur le bas de mon dos. Juste une seconde, comme pour accentuer ce qu'il dit. Je peux sentir sa main si rugueuse et masculine, puisque mon dos est nu ! Quelques fois, il a posé sa main sur mon genou pendant une seconde.

Au bout d'un moment, alors que nous parlions, il posa sa main sur le bas de mon dos et l'y garda. Frotter lentement et doucement du bout des doigts. Sa main est si basse sur mon dos. Touchant à peine mon décolleté des fesses ! Je veux lui dire d'arrêter, mais je profite vraiment de la nuit et de sa compagnie. Je sais que ça va tout gâcher. C'est inoffensif.

Il me pose beaucoup de questions sur moi et sur l'université. Ce que j'étudie, etc. Pendant que nous parlons et rions, je continue de penser à quel point être avec lui est différent. Il est tellement attentif et ses attouchements décontractés me font me sentir plus âgée, plus mature et sexy.

Nous y sommes depuis presque 3 heures et les gens commencent à partir. Il me dit "Je suppose qu'il se fait tard."

Je regarde autour de moi et dis "oui… ça y ressemble."

Il dit : "Hé, écoute... je veux te montrer des vidéos que je viens de rentrer de mon dernier voyage en Amérique du Sud... je n'ai jamais montré personne et je veux que tu les voies... on peut marcher jusqu'à chez moi maison, c'est à seulement 2 pâtés de maisons.”

Timidement, je dis: "Euh, d'accord." Je regrette immédiatement ce que je viens de dire ! Je n'arrive pas à croire que j'ai accepté d'aller chez lui ! Je ne sais pas, je me sens un peu détendu maintenant avec lui et je lui fais confiance. De plus, j'aime ses histoires et je Je ne veux vraiment pas rentrer à la maison.…

SA MAISON

Nous nous levons pour partir, et j'ai tout d'un coup le vertige ! Il me voit presque tomber et me saisit par la taille, me serrant contre lui. "Êtes-vous d'accord?" Il demande?

Embarrassé, je réponds "oui je vais bien".

"Es-tu sûr?" dit-il, me serrant toujours contre lui.

Je réponds nerveusement "Oui, je vais bien, j'ai juste eu un peu de vertige." Je peux sentir son corps contre le mien. Son corps est si maigre et musclé ! Lentement, il me libère et nous marchons vers la porte. Je me rends compte à quel point il est difficile de marcher avec des talons de 2" après seulement deux verres !

Nous parcourons les 2 pâtés de maisons jusqu'à sa maison et alors que nous sommes sur le point d'entrer, je demande "y a-t-il quelqu'un?"

Il dit "non, je vis seul". Je pense vraiment maintenant que je dois être fou. C'est tout ce que ma mère m'a dit de ne jamais faire !

Nous entrons et il me montre le salon et me dit "Assieds-toi sur le canapé", "Je te sers un verre". Je m'assieds et enlève mes escarpins de 2 pouces. Je m'assieds et m'assure que ma robe courte couvre suffisamment. Merde Laura, dans quoi tu t'embarques ?! Je pense.

Il m'apporte la boisson et nous parlons un peu. Je sirote mon verre pendant qu'il me montre quelques vidéos. C'est tellement beau, le paysage ! Alors qu'il me raconte le voyage, il s'assied près de moi et pose son bras sur le dossier du canapé autour de moi mais sans me toucher.

Finalement, il me demande : "Je sais que c'est personnel, mais tu veux parler de ta rupture ?".

"Il était trop jaloux et contrôlant, et j'en ai eu marre, alors j'ai rompu avec lui". Je réponds.

"Eh bien, tu es une femme très sexy, je sais que je ne devrais pas te le dire, mais c'est vrai", dit-il.

"Aww merci !", dis-je en souriant, son complément me fait un peu rougir. Je suis flattée qu'il pense que je suis sexy.

"Quel âge a-t-il?" il demande.

"20" je réponds.

Il rit, "20 !, il ne sait rien sur la façon de traiter une femme !".

"Que veux-tu dire?" Je demande.

"Eh bien, comment s'embrasser... les jeunes n'en ont aucune idée" dit-il.

"Je ne sais pas, j'ai aimé la façon dont il m'a embrassé", dis-je.

« As-tu embrassé beaucoup d'hommes ? Ou seulement des garçons ? il demande.

"Hum...non, juste 2" dis-je timidement. Je remarque qu'il frotte maintenant doucement mon épaule nue pendant que nous parlons. Je suppose que les boissons me permettent de me sentir un peu décomplexé, car le contact de ses doigts me fait du bien. Je suis flattée qu'un homme plus âgé, très TRÈS attirant me donne ce genre d'attention.

"Seuls les hommes de plus de 30 ans savent vraiment embrasser comme les femmes aiment", dit-il.

"Je serai le juge de cela!" dis-je en flirtant un peu. Je ne peux pas croire que je viens de dire ça ! Je pense que la mauvaise habitude de flirter avec lui au travail et d'avoir bu des boissons fortes aurait pu me rattraper.

Ma peur a été réalisée car il l'a apparemment pris comme une invitation et s'est penché en avant et m'a lentement et doucement embrassé sur les lèvres. Je suis choqué et chaque partie de mon esprit me dit de m'éloigner, mais la douceur du baiser est si douce et douce. Si différent des garçons qui m'ont embrassé agressivement et maladroitement dans le passé. Je me surprends à répondre instinctivement avec mes lèvres.

Il m'embrassa d'une manière qui me fit sentir comme un trésor qu'il désirait plus que tout. Il me regarde dans mes jolis yeux vert clair et pose sa main sur mon visage, passant mes cheveux châtain foncé sur mon oreille. Il m'embrasse à nouveau, cette fois plus passionnément, mais toujours doucement, comme s'il respectait un beau trésor.

Il a de magnifiques lèvres douces! Il glisse sa main dans mon dos et autour de ma taille fine, ses doigts glissant à l'intérieur de ma robe me rapprochant doucement de lui. Ses mains sont rugueuses et masculines, mais toujours chaudes et tendres. Ses lèvres se pressent et s'ouvrent lentement pour me guider pour ouvrir les miennes.

Lentement, il sonde avec sa langue juste devant mes lèvres, discrètement. Il commence lentement à embrasser mon menton et mon cou, prenant son temps. Il n'est pas pressé. Sucer doucement mon cou. Si doucement. La sensation de sa bouche sur mon cou est incroyablement érotique ! Je commence à sentir un petit picotement entre mes jambes, mes lèvres internes et mon clitoris commencent à gonfler de sang ! Je n'arrive pas à croire que j'en ai marre de sortir avec mon patron ! C'est fou!

Je devrais arrêter ça. Il est assez vieux pour être mon père ! Mais la sensation de sa bouche suçant doucement mon cou est la chose la plus érotique que j'aie jamais ressentie ! J'ouvre la bouche pour dire "NON, STOP", mais rien ne sort. Il glisse lentement son autre main le long de mon corps et sur ma poitrine et la caresse doucement mais fermement à travers ma robe transparente.

Il m'embrasse profondément, glissant sa langue plus profondément dans ma bouche cette fois. Je ressens une autre sensation familière, un peu d'écartement de mes lèvres, alors que je commence à me mouiller. Le lubrifiant se dilate et écarte mes lèvres intérieures gonflées.

Il glisse ses doigts à l'intérieur du V profond de ma robe et sur mon sein nu, mon mamelon entre ses doigts. Il la serre fermement. Je peux sentir la chaleur de sa main directement sur mon sein nu. Ma ficelle d'épaule tombe laissant ma robe tomber, mes seins blancs laiteux nus pour qu'il puisse les voir.

Il embrasse lentement et suce mon cou et ma poitrine jusqu'à mon décolleté. Puis embrassant lentement son chemin vers mon aréole très gonflée. Prenant doucement mon mamelon dans sa bouche, comme avant, comme un beau trésor. Le sucer et le grignoter doucement et érotiquement. Pas maladroitement comme un garçon. Mon mamelon dépasse et devient si sensible entre ses lèvres.

Je deviens vraiment excité maintenant, je commence à respirer un peu fort. J'ai très légèrement écarté mes jambes dans l'espoir d'obtenir un soulagement du gonflement de mes lèvres. Il le remarque et se baisse et serre ma cuisse juste au-dessus de mon genou, écartant un peu plus mes jambes, puis déplaçant lentement sa main sur ma cuisse.

Du coup, je me souviens de mon manque de culotte ! Je commence vraiment à envisager sérieusement d'arrêter ça. C'est juste faux... c'est mon patron !

J'attrape son poignet à deux mains et dis "Non Non NON, STOP!"... il arrête sa main de remonter plus haut sur ma cuisse, mais continue à embrasser doucement et à sucer mon cou.

Je me rends compte que j'ai pensé les mots dans ma tête, mais rien n'est sorti ! Tout ce qui est sorti était un petit gémissement ! La bataille dans ma tête pour arrêter cela est en train de perdre lentement. Ma prise se détend de son poignet et il glisse son poignet hors de mes mains et plus haut sur ma robe caressant ma cuisse ferme et laiteuse.

Retour à mon autre mamelon cette fois. Il la prend dans sa bouche de manière experte en la mordillant et en la suçant doucement. Cela me fait oublier momentanément où se trouve sa main et j'écarte un tout petit peu plus mes jambes.

Il le prend comme une invitation à faire glisser sa main jusqu'à ce que ses doigts touchent ma chatte nue sans culotte. Je retiens mon souffle en sentant ses doigts le toucher. Il les garde là quelques secondes, je suppose pour voir si je proteste. Je veux, mais je ne peux même pas respirer.

Il appuie doucement son épais majeur rugueux entre mes lèvres extérieures. Son doigt commence à glisser doucement de haut en bas entre eux à cause de la façon dont je suis mouillé.

Je retiens mon souffle pendant ce qui semble être une minute. Son majeur sondant doucement et glissant de haut en bas entre mes lèvres et effleurant mon clitoris. Comment ai-je pu laisser cela devenir si incontrôlable ? ! Tout espoir d'arrêter cela s'estompe rapidement.

Je recommence à respirer soudainement et laisse échapper un autre petit gémissement. Il glisse son doigt le long de mes lèvres internes, trouve mon ouverture vaginale et glisse lentement son majeur profondément dans ma chatte. Son gros doigt rugueux fait un peu mal. C'est presque la taille de la bite de mon ex-petit ami!

Je couine doucement juste un peu et il s'arrête, pour laisser mon vagin se détendre et s'habituer à son doigt. Puis il commence lentement à me doigter, lentement dedans et dehors. C'est incroyable ! Je suis tellement mouillé et ça ne fait plus mal. J'ai juste l'impression de me faire baiser !

Nous, les Français, nous embrassons longuement et profondément pendant qu'il me baise avec un doigt. Je peux me sentir monter jusqu'à l'orgasme ! Sentant que j'y arrive, il entre et sort son doigt un peu plus vite. Je peux sentir mon spasme vaginal à mesure qu'il se rapproche.

Puis... il s'arrête. Il me tient fermement alors que je reprends mon souffle. Il se lève et me prend par la main et m'emmène dans sa chambre.

Je m'assieds sur le lit et il remonte et retire ma robe. Il m'embrasse et me pousse doucement sur le dos et s'allonge à moitié sur moi, un genou entre mes jambes. Il enfouit son visage dans mon cou, accordant une certaine attention à l'autre côté. Il retire sa chemise et je passe mes doigts sur son gros torse poilu. Si maigre et musclé ! Il est tellement sexy !

Il se penche et frotte doucement mon clitoris. Je suis tellement mouillé maintenant ! Il embrasse mon ventre et très lentement jusqu'à mon monticule lisse et rasé, puis sur mon clitoris. Ses mains fortes écartèrent mes jambes.

Il embrasse et langue doucement mon clitoris et suce l'intérieur de mes cuisses. Sa langue glissa habilement sur mon clitoris et de haut en bas entre mes lèvres intérieures. Je sais qu'il peut me goûter, et ça me rend folle. Sentir sa langue et ses lèvres sur ma chatte est incroyable !

Il se lève et enlève son pantalon. Abaissant ses sous-vêtements, je vois son pénis dur en érection. C'est tellement épais ! Facilement deux fois plus épais que celui de Chris ! Lissette m'a dit que les hommes grossissent en vieillissant, mais je ne la croyais pas !

Rien que la vue de sa bite dressée me rend tellement excitée ! Il rampe lentement sur moi entre mes jambes en prenant mes deux seins dans ses mains, en les serrant et en suçant les mamelons. Allongé entre mes jambes écartées. Je broie ma chatte chauve et humide contre son estomac dur. Je le veux tellement maintenant !

Il monte et descend, glissant la tête épaisse de sa bite de haut en bas entre mes lèvres. Obtenir agréable et humide. Il trouve mon ouverture vaginale et la presse à l'intérieur.

Mon vagin s'étire plus qu'il ne l'a jamais été, et ça fait mal ! "Aïe aïe aïe" je couine doucement, un peu timidement, poussant contre son ventre. Il le retire et le glisse juste un peu. Il la laisse là et embrasse mon cou. En le pressant un peu à la fois, puis en le retirant.

Mon vagin commence à se détendre et il est capable de le faire glisser jusqu'au bout. Ça fait mal, mais je me force à ne pas me plaindre. J'ai honte qu'il pense que je suis si inexpérimenté ! Il reste comme ça alors que je retiens à nouveau mon souffle. Le sentiment d'extase, de douleur et d'anticipation tout en un !

Au bout d'un moment je recommence à respirer, la douleur s'atténue un peu à mesure que mon vagin se détend. Il le sent et commence à me baiser lentement et profondément. Mes pensées s'emballent... Michael... mon BOSS... est. sur. haut. de. moi... sa bite en moi... ME BAISE !!

Je ressens quelque chose que je n'ai jamais ressenti auparavant avec un garçon plus jeune. Je peux sentir la tête de sa bite toucher mon col de l'utérus ! Chaque fois qu'il le touche, je ressens un picotement. Quand Chris et moi avons fait l'amour, ce n'était rien comme ça ! Au bout d'un moment ça ne fait plus mal. Juste du pur plaisir. Je sens un orgasme commencer à se construire.

Il sent mes spasmes vaginaux et commence à me baiser plus fort et plus vite. Je couine à chaque poussée en enfonçant mes ongles dans son dos. Tout mon corps se tend et je retiens mon souffle et j'arrête de crier alors que je jouisse. Les spasmes courent sur tout mon corps, dans ma chatte, le long de mes cuisses, puis remontent sur mes fesses.

L'orgasme se termine et il s'allonge sur moi en m'embrassant. Sa bite encore dure comme du roc au fond de mon vagin spasmodique. Il continue à me baiser lentement pendant quelques minutes pendant que mon vagin récupère. Puis il me fait rouler sur le ventre.

Il enfouit son visage dans mon cul et langue ma chatte par derrière. Son chaume me grattant le cul et l'intérieur des cuisses.

Puis il me tire par les hanches sur mes genoux et remet sa bite en moi par derrière, jusqu'au bout. La sensation de ses épais poils pubiens rugueux contre la peau délicate de mon cul et de ma chatte m'excite comme un fou, sachant sa bite est tout le chemin à l'intérieur de moi.

Je me sens plus serré dans cette position et je sens vraiment son épaisseur ! Son bassin commence à taper brusquement sur mon cul, mon jeune cul ferme se trémousse à chaque tape. L'étroitesse de mon vagin dans cette position me surprend et la sensation d'orgasme se reconstitue aussitôt !

Il attrape mon bras et me soulève, mon dos arqué. Il serre ma poitrine avec son autre main alors que son bassin tape fort et fort sur mon cul. Je jouis à nouveau, d'un coup cette fois, mais ça dure plus longtemps. Comme un long long orgasme !

Il sent mon vagin serré se contracter et commence à jouir, je sens ses mains fortes agripper mes hanches me tirant durement sur sa bite. Je le sens jouir, enfonçant sa bite aussi profondément qu'il le peut ! Sa bite palpite à chaque décharge de sperme. Il devait y avoir 4 ou 5 impulsions !

Il termine et s'effondre sur moi, nous nous allongeons et cuillerons, complètement épuisés. Alors que j'étais allongé dans ses bras, je ne peux pas croire à quel point c'était bon! Je n'ai jamais pu jouir pendant les rapports sexuels, mais il m'a fait jouir si facilement. Pas une seule fois, mais deux !

Je restai un moment dans ses bras dans le bonheur post-coïtal. Finalement, je réalise à quel point il doit être tard. Je murmure "Je ferais mieux d'y aller".

Je remets ma robe et mes talons et vais dans la salle de bain pour me maquiller et essuyer ce qui reste de mon rouge à lèvres. Puis, il me raccompagne à ma voiture.

Il me serre par la taille et m'embrasse passionnément. Après de nombreux baisers adorables, je dis finalement "Je ferais mieux d'y aller".

"D'accord, conduisez prudemment", me murmure-t-il à l'oreille.

LES WALGREENS

Je pars en voiture et commence à penser à ce qui vient de se passer. Michael……Michael!... vient de me baiser! Et quoi d'autre? Il l'a fait sans préservatif ! C'est la première fois que j'ai des relations sexuelles sans. Je suppose que j'étais trop intimidée, timide, excitée et probablement bourdonnée pour lui demander d'en porter une !

En conduisant, je me rends compte à quel point mon vagin est étrange. Il se sent un peu engourdi et des picotements en quelque sorte. Je tends la main entre mes jambes et palpe entre mes lèvres. C'est toujours aussi humide et crémeux! Je sens mon doigt et ça sent la chatte mûre mêlée à l'odeur de son sperme.

L'odeur de son sperme provenant de mon vagin est tellement excitante. Le souvenir de la sensation de sa bite palpitant en moi déchargeant son sperme me traverse l'esprit. DIEU c'était si érotique !

Je m'arrête alors que je commence à penser à la réalité de ma situation. Je pourrais tomber enceinte ! Je ferais mieux de m'arrêter au magasin et d'acheter quelque chose.

Je recherche sur Google un Walgreens ouvert 24h/24 et je m'y rends en voiture. J'y arrive et rentre à l'intérieur, portant toujours ma robe club sans culotte. Et, sans doute, des intérieurs de cuisses très collants. Je vais à l'île de la planification familiale et trouve Plan B One-Step. Je l'apporte au comptoir et il y a un jeune homme là-bas.

Timidement, je posai la boîte sur le comptoir. Il examine mon corps, me regarde de haut en bas dans ma robe sexy pendant qu'il scanne la boîte PlanB. Je me demande s'il peut sentir le sexe qui, j'en suis sûr, émane de mes doigts et de ma chatte sans culotte.

Je suis mortifié par la pensée. Je suis sûr qu'il a compris maintenant, cette fille vient de se faire BAISER ! Je paie le PlanB et je me dépêche. Je lis les instructions et prends la petite pilule. J'espère que ca fonctionne! Je suis trop jeune pour tomber enceinte, ma mère me tuerait !

Je rentre chez moi et rentre à l'intérieur, pose mon sac à main, je décide de vérifier mon téléphone. Il y a deux textes, un de Chris et un de Michael. Je ne lis même pas le texte de Chris et je vais directement à celui de Michael. Il voulait juste savoir si j'étais bien rentré. Je lui ai envoyé un SMS et je l'ai remercié pour ce bon moment.

Je prends une douche et me nettoie. Je me mets au lit et je reste allongé en pensant à la soirée. Un virage tellement inattendu ! C'était définitivement la nuit la plus érotique de ma vie ! J'ai peur de comment les choses vont se passer lundi !

LE LENDEMAIN

Lundi matin arrive, et j'ai du mal à trouver la bonne tenue. J'ai l'impression de ne m'inquiéter que de ce que Michael en pensera ! Je opte pour un débardeur et une petite minijupe plissée, avec des collants à hauteur de cuisse. Un string en satin noir Victoria Secret en dessous. Je porte une veste de costume, juste pour le rendre « comme au bureau ».

Je conduis pour aller travailler et me garer. Lissette se gare en même temps et nous marchons ensemble vers l'immeuble. Elle dit immédiatement ….. "Salut Laura !... Comment te sens-tu aujourd'hui ? Tu étais assez énervé vendredi ».

"Je me sens beaucoup mieux, merci" je réponds en souriant. Nous entrons et nous asseyons à nos bureaux. Michel n'est pas encore là.

Lissette demande…. "Sooooo ??…..Comment était vendredi soir ?????".

Je souris et essaie de ne pas rougir. "C'était sympa" dis-je.

Lissette demande « comment étaient ses amis ? ».

"Euh… eh bien, ils ne se sont pas montrés" je réponds.

« Tu veux dire qu'il n'y avait que toi et Michael ? » elle demande.

"Oui" je réponds.

"Hmm ... wow, comment c'était?" elle demande.

"C'était sympa, on a beaucoup parlé". Juste à ce moment-là, Michael entre.

"Bonjour mesdames" dit-il.

Lissette dit "bonjour".

Je souris juste nerveusement. Michael me regarde un peu plus longtemps et sourit en entrant dans son bureau et en fermant la porte. Lissette, toujours aussi perspicace, remarque son regard et mon sourire timide. Je la regarde et elle me sourit comme si elle soupçonnait quelque chose.

Je souris et dis "quoi ??"

Elle dit "oh rien...." en souriant.

Après quelques minutes, Michael sort et nous donne des papiers. Il me sourit et je souris en retour, nos yeux flirtant l'un avec l'autre. Il retourne dans son bureau et je regarde Lissette. Sa bouche est maintenant grande ouverte avec une main dessus.

Elle enlève sa main et prononce les mots "tu as couché avec Michael !!!!" Elle est vraiment incroyablement perspicace !

Je souris et regarde innocemment le plafond. Elle chuchote "tu me dis tout au déjeuner !!"

Nous travaillons sur nos papiers toute la matinée. Enfin, l'heure du déjeuner arrive et Lissette m'attrape par le poignet et m'entraîne vers la porte. Nous traversons la rue jusqu'au café et trouvons une table à l'extérieur. Nous commandons tous les deux nos salades.

Finalement, elle demande "alors ???? renverse-le fille! Comment est-ce arrivé???"

Je lui raconte comment nous avons parlé au club pendant quelques heures et comment il me touchait en flirtant, puis qu'il m'a invité chez lui. Je lui ai dit que j'étais un peu bourdonné par les boissons qu'il m'avait données. Je lui ai parlé du baiser, et à quel point c'était incroyable. Je lui ai dit qu'une chose en amenait une autre et c'est arrivé !

Puis je lui ai demandé "tu te souviens quand tu m'as dit que les hommes grossissaient quand ils vieillissaient?"

Elle sourit et dit "oui".

Je dis timidement "tu avais raison".

Elle rit et dit « bien sûr ! Quand est-ce que je me suis trompé ? » "Donc???? comment vous êtes-vous senti ?? elle demande.

"C'était incroyable !" Je lui ai dit que je n'avais jamais eu d'orgasme pendant les rapports sexuels et que Michael m'en avait donné deux sans effort.

Elle dit "Je suis si heureuse pour toi fille!", "Oublie Chris. Je suis content que tu explores ta sexualité. Amusez-vous!" Nous terminons nos salades et allumons nos ciggys. Nous partageons plus de discussions entre filles sur les hommes et le sexe. Je lui raconte à quel point ça fait mal quand il a mis sa bite en moi. Je lui ai dit à quel point j'avais mal le lendemain.

Elle dit que ces choses sont normales et que je vais m'habituer à sa taille. Je suis heureux de l'avoir comme figure maternelle avec qui je peux partager ces choses. Ma propre mère est tellement religieuse qu'elle ne m'a jamais rien appris !

Nous finissons nos cigarettes, retournons au bureau et retournons à notre travail. Michael est très occupé toute la matinée au téléphone à parler aux clients. Il sort enfin et me demande d'entrer dans son bureau. J'entre et il ferme la porte derrière moi.

Il me fait face et pose ses mains sur ma taille et me regarde dans les yeux. "Tu m'as manqué" dit-il doucement et se penche pour m'embrasser doucement. Attention à ne pas déranger mon rouge à lèvres. Je mets mes bras autour de lui et sens son dos fort.

Il me serre contre moi et je sens son incroyable corps maigre contre moi. Cela, plus l'odeur de son eau de Cologne, fait réagir mon corps ! Je ressens une poussée de sang dans mon vagin. Pourquoi a-t-il cet effet sur moi ?!

Il embrasse mon cou et glisse sa main le long de mon corps jusqu'au bas de ma jupe, puis embrasse ma poitrine et enfouit son visage entre mes seins. Il glisse sa main à l'arrière de ma cuisse sous ma jupe courte. Sa main forte et rugueuse glisse sur mon cul et il le serre fermement.

Il m'embrasse à nouveau jusqu'au cou. Me tirant contre lui, je peux sentir son renflement se presser contre moi. Je peux dire qu'il devient dur et ça m'excite encore plus!

Sa main glisse vers le devant de ma culotte en satin. Il glisse deux doigts sur ma chatte, la pressant à travers ma culotte. Juste à ce moment, son téléphone se met à sonner. Il l'ignore. Il tire ma culotte sur le côté et glisse son majeur entre mes lèvres. C'est tellement glissant que je suis déjà très mouillé.

Le téléphone continue de sonner. Je lui chuchote à l'oreille "Tu as besoin de ça ?".

Il soupire. "oui, j'en ai probablement besoin". Nous relâchons notre étreinte et il se tourne pour aller répondre au téléphone.

Je sors et retourne à mon bureau. Difficile de se concentrer après ça. Je n'arrête pas de fantasmer sur le doigt de Michael frottant mon clitoris. Je vais aux toilettes pour faire pipi. Je vais dans la cabine, baisse ma culotte et m'assieds sur les toilettes. Je remarque que l'entrejambe de ma culotte en satin est mouillée !

Dieu, il m'a tellement excitée ! Après avoir fait pipi, je commence à frotter mon clitoris. Mon doigt glisse facilement dessus. Je fantasme sur Michael qui me baise par derrière dans la cabine de la salle de bain. Orgasm comes quickly and I have some relief from this sexual tension!

I go back to my desk and finish my work. The end of the day comes and we say our goodnights. I don’t work Tuesdays and Thursdays, so I’ll see Lissette and Michael on Wednesday.

HIS OFFICE

Wednesday comes and I’m excited to go to work. I wear a skin tight short white dress with a dark blue blazer over it to make it somewhat work appropriate. I decide to forego panties, as the lines show through the dress. I get to work and see Lissette as we walk up to the building. We comment on each other’s cute outfits and go in and start work.

Michael arrives as usual and we all start the day. Many times, Michael doesn’t close his office door and he faces my desk directly in the other room. I sit and type on my computer as we both work.

I notice he looks at me and we exchange smiles occasionally while he talks on the phone. I know he can see my legs under my desk, so I decide to tease him a little. I spread my legs just a little, so he can see up my dress. I shaved again the night before, so my pussy is smooth and perfect!

I can tell he’s looking down at it, and moves just so he can get a good view of my perfect pussy. I act like I’m doing it by accident, casually opening and closing my legs as I work.

He finishes his phone call, and calls for me to come into his office. I dutifully comply bringing a notepad in with me. I glance at Lissette as I walk, and she gives me a smirk and a knowing look! He closes the door behind us and takes me by the hand and leads me towards his desk.

He stops me facing his desk, removes my blazer, throwing it on the desk, then wraps his strong arms around me from behind. He kisses my neck and whispers, “you smell amazing!”

He nibbles my ear and feels up both my breasts through my dress. Squeezing them firmly. His hand slides down my body to my hip and up under my dress. He feels my firm ass, then slides his hand between my legs. Slipping his middle finger effortlessly between my labia, no panties to get in the way.

I reach back and caress the front of his trousers. I can feel his dick is already hard through his pants! His finger works my pussy into a well lubricated state.

He grabs my wrists and puts my hands on his desk, bending me over. He kneels and pushes my tight dress up over my ass and up to my waist. He buries his face in my ass, his tongue probing between my labia and into my vaginal opening. He licks me so good, I struggle not to squeal and moan. I bite my fingers to stop myself from making a sound.

After a couple of minutes, I start to cum...I reach back and grab his wrist as the orgasm starts. He immediately stops and stands up. I hear him unbuckling his belt and unzipping his trousers. I hear them drop to the floor around his ankles.

Then, I feel the head of his dick sliding up and down between my moist labia, stopping at my vaginal entrance. Slowly, he starts to push it in. It hurts again as my vagina expands to accept his girth, but I think because I’m still a little sore! I reach back with one hand and push back against his firm stomach.

He stops and pulls it almost all the way out, then back in a little further. I bite my finger again to keep from squealing. He pulls me by the hips firmly back onto his dick, sliding it all the way in. Again, I’m surprised by how thick he is! He slides it in and out a few times slowly. Pain and ecstasy at the same time! I try hard to relax, and the pain subsides quicker this time.

He starts to fuck me a little harder and faster. Orgasm comes quickly and shoots up and down my inner thighs. My vagina squeezing his dick hard. I’m amazed how easily he can make me cum! I struggle to stay quiet as he continues to pound my tightened pussy relentlessly. The smack smack smack of his pounding gets a little louder and I worry Lissette can hear it!

I can feel his dick thicken up more than it already is as he nears orgasm. The pulsing starts and I know he’s filling me with semen once again. He grunts slightly with each pulse. He finishes, pulls out and hurries to pull up his pants and buckle his belt. I pull my dress back down and turn around. He holds me around my waist and pulls me in for a gentle kiss, just enough to not mess up my lipstick.

I tell him I better go back to my desk or others will wonder and he agrees. I leave his office and go straight to the restroom. In the stall, I pull up my dress just as I feel my vagina discharge. A little farting sound and I see loads of his semen dripping out of my vagina and down my inner thighs. I get some toilet paper and do my best to clean myself up.

I go back to my desk and relieved to find Lissette busy on the phone. She finishes her call then takes out a cigarette standing up, she says to me “take a break?”

I definitely need a ciggy now, so we go outside. As we smoke and chat, she doesn’t seem to suspect a thing! As we chat I’m keenly aware of how my vagina feels. That little sore, moist, tingly “just got fucked” feeling. I get horny a little just thinking about it!

KEY WEST

I’m off on Thursday and Friday is a holiday, so I won’t be back at work until Monday! My friend Lindsay, who I went to highschool with, has been chatting for weeks with this Cuban guy she met online. He lives in Key West. She’s been begging me to go down there with her so she can meet him. We finally agreed to drive down this weekend. His father has a boat and will take us out on it.

Michael calls me Wednesday night and we talk for over an hour. He has a business trip this weekend to Dallas and asks me to go with him. I tell him I’d love to, but I already told Lindsay I’d go with her to Key West! He tells me it’s okay, and that I should go with Lindsay since I told her I would already. He’s so understanding and trusting! Chris would never allow me to go somewhere like that alone!

Friday morning comes and I meet Lindsay and we start the drive down to Key West. We plan on staying at a motel, then meet Jose Saturday morning to go out on his father’s boat.

During the drive, we catch up. I tell her about breaking up with Chris and that I just started dating this guy named Michael. I don’t tell her his age and the fact that he’s my boss!

We get to Key West, have dinner, and check into the motel. I take a shower and relax a while, then go to bed. Laying there, I fantasize about Michael being on top of me. The feel of his lean hairy muscular body. I begin to touch myself. Imagining Michael’s thick penis inside me. I enjoy a nice orgasm and fall right to sleep.

The next morning we get ready to go meet Jose. I wear a little yellow string bikini with a thong bottom. One Lissette picked out for me when we were shopping together. It’s so tiny, I also bring a sheer white beach tunic to cover it. Although you can still see my bare ass and body through it!

I also bring a bag with everything I need such as sunscreen and a little sundress just in case. Lindsay is so excited to meet Jose, she can’t contain herself! I hope I’m not too bored as a third wheel!

We walk down to the marina to meet Jose. He’s there and Lindsay and Jose finally meet. They are all smiles and hugs as they finally meet for the first time. She introduces me and he shakes my hand. He seems nice and sweet and friendly!

Jose says his father, Rolando, is waiting on his boat for us. We walk down the pier to the boat. Rolando waves and smiles as we approach. He’s definitely not what I expected! He’s a shirtless very very VERY fit, dark tanned Cuban man about 40, with somewhat curly wild black hair. He’s gorgeous!

Jose and Lindsay step onto the boat as Jose introduces his father. “This is my dad Rolando, he doesn’t speak much English.” I’m last to board and Rolando offers his hand to help me onboard and smiles checking out my body. I take his hand and gingerly step onto the boat.

Jose sees this and laughs “Hahaha you gotta watch this guy!….I’m warning you he’s a ladies man!” Lindsay and I laugh as we look for a place to sit. We all sit and Rolando stands at the helm, starts the boat and begins to leave the marina.

I take off my tunic and Lindsay and I start putting on lotion. As we cruise along, Jose points out all the sights to us. “If you guys want, you can tan on the bow, there’s a pad to lay on” Jose says. Lindsay and I go up to the bow and lay on our tummies.

I glance back and see Jose and his dad exchanging smiles, as if it’s not every day they have two very hot white girls in thong bikinis on the boat. Lindsay takes off her bikini top. I do the same as we lay so we don’t get tan lines.

After about 15 minutes, Lindsey turns over on her back, topless. She looks at me as I look a little shocked. “C’mon Laura, everyone goes topless down here!”

What the hell...I turn over and let my very milky white boobs enjoy the sun for the first time….probably ever! I lay on my back and glance at the guys and see even bigger smiles!

Another 15 minutes and I see we’re headed for a dock. Jose says “we’ll dock near Duval Street and walk downtown so we can walk around and then get some lunch.” Lindsay and I put our bikini tops back on and our tunics as we approach the dock.

After docking, Jose offers Lindsay his hand to help her off the boat and Rolando offers me his. We start walking down Duval Street seeing the sights. I’m feeling sexy in my little bikini, but glad I’m covered at least a little by my sheer tunic.

Jose and Lindsay walk ahead, and Rolando and I trail behind. We look in some shops, all full of tourist stuff. As we walk, Jose and Lindsay start holding hands. They really seem to be hitting it off! I notice Rolando always walks and stays right next to me. I think he wants to make sure I don’t feel like a third wheel. Very sweet! I did catch him checking out my ass a couple times! I don’t mind since I can’t say I’m not attracted to him. He has such an amazing body!

Finally it’s lunch time and we stop at an outdoor cafe and find a table. Rolando pulls out a chair for me, and I sit. He sits next to me.

Mostly Jose and Lindsay talk to each other. I feel bad for Rolando, and I start asking him to tell me what some words are in Spanish. After we eat, I feel like having a ciggy. I take one out and light it. Lindsay says “Laura! Since when do you smoke?”

“I don’t really smoke much… just socially”, I reply. We talk some more. Jose and Lindsay are getting closer. I see some flirty touching going on!

I smoke my ciggy in the sexy way just like Lissette taught me. I notice Rolando watching me. He says something in Spanish to Jose. Jose laughs.

I smile and say “what??”.

“He says you’re a very sexy woman” Jose replies.

“Gracias.” I say smiling at Rolando shyly.

Jose laughs, “I told you he’s a lady’s man!”

There was a time not too long ago, when something like that would make me feel really uncomfortable. I guess I’m changing. I’m beginning to crave men’s attention, and feel sexy when they appreciate my body. It makes me feel flattered, sexy and boosts my confidence when I get a complement like that from a man.

We decide to walk some more and see a few more of the shops and tourist traps. We spend the rest of the day walking and looking around. Every time we enter a shop, Rolando opens the door for me. He’s such a gentleman!

We look around in the shops, and I find a cute tank top that says Key West on it. I decide to buy it. I take it to the counter and Rolando follows me. He insists on buying it for me. So sweet!

The sun will start to set soon, we head back to the boat. Jose invites us to have dinner at their house. They have some Cuban food. It sounds nice and we agree. Rolando starts the boat and starts driving it back to the marina where their house is. Jose and Lindsay sit on the bow. On the way, I notice they begin to kiss and make out!

We get back to their house and dock the boat. Its now gotten dark and we go inside. Jose and Rolando cook us dinner as Lindsay and I chat. “You guys are really hitting it off!” Je dis.

Lindsay smiles and says “yes, I really like him”.

We have dinner and Jose and Lindsay go out to the deck looking out over the water. It’s dark out there, but I can faintly see they are making out heavily.

I’m feeling sweaty and dirty from walking around all day in the heat. I somehow manage to ask Rolando in the very little Spanish I know if I can take a shower. He says si si,...and shows me where it is and gives me a towel.

I take my bag in the bathroom, take off my bikini and get in the shower. I enjoy a nice shower, it feels so good to be clean and fresh! I get out and towel myself off. I think about putting my bikini back on but don’t want to put something dirty back on my clean body.

I decide just to wear my sun dress I brought with nothing under. I look in the mirror and admire my body. I look so cute and sexy in that dress!

I go back in the living room and Rolando sees me in my cute sundress and says “que bonita” and smiles.

“Gracias” I reply.

He’s still shirtless, I guess people don’t wear a lot of clothes down here! I look around and out on the deck but don’t see Jose and Lindsay anymore. I sit on the couch and Rolando sits next to me. He gets out some picture albums and shows me some pictures, trying to somewhat explain what they are.

There are many pictures of him in the gym. Apparently he does a lot of weight lifting. There’s also a few of him

in competitions. That explains the hot body! As we look at the pictures, he flexes his arm and says “touch touch”. I put my hand on his bicep and squeeze it. It’s rock hard! My little hand seems so small in comparison!

He sits close to me and I notice he smells really good. I wonder what cologne he’s wearing. As I look at the pictures, he puts his arm around me over the back of the couch. His fingertips brushing softly over my shoulder. His touch gives me a warm feeling.

When I was younger, a man’s touch would freak me out. It used to make me very nervous. Somehow things have changed. I enjoy a man’s touch. Even one I just met! His touch makes me feel sexy and desired. Is this what Lissette was talking about when she told me about mature sexuality?

We sit and talk. He tries to teach me some more words in Spanish.

I become aware of some sounds coming from upstairs. Someone moaning. Just a couple of times. I look at Rolando and he also looks perplexed. We go back to learning Spanish.

A few more moans come from upstairs. Also, some rhythmic squeaking. We both realize at the same time what it is. Jose and Lindsay are having sex! I cover my mouth and gasp a little. Rolando smiles and laughs. We try to ignore it and go back to our Spanish lesson.

The moaning and bed squeaking gets a little louder. I start feeling a little horny listening to the sounds Jose and Lindsay are making. Plus because of the very sexy man sitting next to me!

Rolando gently pulls me closer to him. Then, he leans over and begins to kiss my cheek just in front of my ear. I don’t even want to pull away. He’s so sexy. I’d wanted him to make a move on me since earlier in the day!

The sounds of sex coming from upstairs continues. I hear Lindsay squeal loudly over and over. Jose must be really giving it to her good! The sounds, plus Rolando kissing my cheek and ear start to get me hot, my vagina responds predictably. My labia and clit begin to swell.

He brushes my long dark hair away from my neck and moves from my ear down to the back of my neck. He kisses and gently sucks on it. He slides his other hand between my legs and begins to caress my thigh. His hand is so strong and rough from all the weight lifting.

He firmly squeezes my inner thigh. His hand so close to my bare pussy drives me crazy with lust. I look over at his shorts. They’re so tight I can see the outline of his penis bulging through them. I put my hand on his bulge and can feel the shape of his very firm dick.

Feeling this, he immediately goes for my pussy, as I spread my legs just enough to allow him. He starts rubbing it with two fingers, All over between my labia and over my clitoris. “Ohhhhh” I moan quietly.

The sounds from upstairs change. I can hear a faint slapping sound. I picture Lindsay getting fucked from behind.

Rolando kisses along my cheek on onto my lips. I respond to his kiss with my mouth open enough for him to slide his tongue inside. He slides his rough middle finger deep in my vagina. I’m so wet it doesn’t even hurt!

I think for a second about Michael and feel a little guilty. We’ve only had sex a couple of times though and only one date. He never asked me to be his girlfriend. I don’t owe him any fidelity. I mean, for all I know, he’s with a woman right now in Dallas!

The thoughts fade as Rolando fingers me faster, kissing me deeply and passionately. He stops and pulls out his finger. He kneels down in front of me and buries his face between my thighs, kissing them. He pushes up my sundress, his hands on the sides of my hips and up under my ass. He pulls my ass to the edge of the couch.

I’m a little amused by how aggressively he’s going right for what he wants! I spread my long legs wide and he see’s my hairless pussy. “Ey que perfecto!”, he whispers slowly. He goes right in and runs his tongue from just above my asshole all they way up to my clitoris.

The sudden ecstasy makes me close my legs around his face. He grabs my legs and forces them open wide. He tongues and licks with such passion. He’s a real pussyman! It feels amazing! I’ve never been eaten like this before!

The sounds from upstairs have stopped, but I hardly notice. We’re making sounds of our own! I moan as he eats me, but trying not to be loud. He flicks his tongue over my clit fast. I can feel an orgasm building immediately. I put my hand on his forehead and try to push his face away from my vagina. I hold my breath and try to close my legs, but he’s so strong I can’t even move them.

He flicks his tongue on my clit relentlessly. I cum hard. He sees me cumming and stops licking. He puts his thumb on my clitoris and presses. It intensifies and extends my orgasm! My body twitches as the orgasm shoots up and down my body. Into my inner thighs and back deep in my vagina. It’s one of the most intense I’ve ever had!

I relax and lay there, exhausted as he kisses my inner thighs and over my bald mound. Then he slides his arms under my body to pick me up. I have a feeling he’s not nearly done with me! He picks me up effortlessly. I weigh 125 lbs, but he picks me up like I weigh nothing!

He carries me to a bedroom that adjoins the living room and kicks the door closed behind him. The room is dimly lit and he lays me on the bed. He pulls off his shorts and I see his dick for the first time. It looks different. I realize he’s uncircumcised! I’ve never seen one before. It’s so erect it’s pointing almost straight up! It’s thick, but not quite as thick as Michael’s.

I lay on my back and pull off my sundress. He lays down next to me and runs his hand over my smooth body. He whispers something in Spanish in my ear but I don’t know what he’s saying. He takes my hand and puts it on his hard thick dick. I take it in my hand and start stroking it. It’s so hard! I can feel the foreskin sliding up and down the shaft.

He whispers in my ear “yes babby” in his thick Cuban accent. He turns my hips so I’m facing away from him, spooning me. He reaches around and caresses my breasts firmly yet gently. My puffy nipples between his fingers. The feel of his strong weightlifter hands squeezing my delicate breasts turns me on tremendously.

He reaches down and slides his hand under my thigh. He lifts it up and shoves one knee between my legs, holding them open. He reaches down and maneuvers his dick between my legs, finds my vagina, and presses the head right against the opening.

I arch my back and press my ass back against him. His dick slips effortlessly into my pussy all the way to the hilt. “Ohhhhhhhh fuck!” I gasp as I’m caught off guard at how good it feels! I think I’m the wettest I’ve ever been!

He starts to fuck me in short little taps, squeezing my tits. I squeak a little with each thrust. His dick feels amazing! Spank spank spank as his pelvis taps my firm young ass, just quick little taps. His core strength is evident! I arch my back more and feel his dick hit my cervix.

This immediately causes me to cum! Just a quick intense one, deep in my vagina. I squeal a little kinda loudly. He stops for a minute, kisses my neck nibbles my ear to let my vagina recover. Then, he pushes me onto my stomach and lays on top of me. I feel his weight. His amazingly toned body on top of me, his rock hard dick still deep inside me.

He continues to fuck me steadily and rhythmicly. I press my ass up against him, allowing his dick to penetrate me deep. He’s so strong! He pushes his body up off of me. His pelvis pressed firmly against my ass. His dick deep inside. He begins to pound my ass hard. I reach back and put my hand on his stomach.

It hurts a little as his dick slams against my cervix, but somehow the pain intensifies the pleasure! I’m laying face down on the bed, my face turned towards the closed door. I grip the sheets tightly as Rolando pounds me. Suddenly to my horror I see the doorknob start to turn!

The door opens slightly and I see Lindsay and Jose peek in! Lindsay gasps and puts her hand over her mouth. “They’re fucking!” she half whispers. I hear them both giggle as they close the door. I’m embarrassed for a second but all I can think about is Rolando’s thick dick pounding my pussy.

Rolando doesn’t even notice or care they peeked in. I hear him grunt and intensify his thrusts. I think he’s going to cum! He speaks, saying something in Spanish, then in a thick accent “cum for me babby, cum for me!” He pounds me hard.

Somehow my vagina responds to his demand and starts to spasm! It quickly builds and I squeal as the orgasm peaks. At the same time I hear him moaning and grunting with each thrust, faster and faster! He suddenly pulls out and sprays semen all over my ass and lower back.

I feel several spurts. He finishes and smears the hot semen all over my ass with his dick. He collapses next to me and rubs my back sensuously. I’m in total bliss! I just lay there enjoying his massage.

After a while, I get up and go in the attached bathroom, get some toilet paper and clean the semen off my ass and back. I put my sundress back on and we leave the bedroom. Lindsay and Jose are on the couch and turn to look at us.

They smile, but say nothing. I stand there for a second a little embarrassed. Jose gets up and goes with his dad to the kitchen. I sit on the couch with Lindsay. She smiles again and says “looks like you had fun!”. I reply “sounded like you did too!”, we giggle.

I hear Jose and Rolando high fiveing each other in the kitchen. Lindsay and I smirk and roll our eyes at each other. I think to myself how amusing it is. A father and son bonding over fucking two hot young college girls!

We sit and chat for awhile and have some icecream. Lindsay and I discuss driving home. It’s gotten late though. Jose suggests we stay the night. Lindsay is eager to accept. I know she’s not ready to leave Jose. We don’t have toiletries, but Jose tells us they have extra for us. I relent and agree to stay. Have to admit, I’d love to spend some more time with Rolando.

We talk a bit longer, then Jose and Lindsay go upstairs to bed. I go in the bedroom’s bathroom and brush my teeth with a new toothbrush they gave me. I realize I still don’t have any extra panties, so I decide to just sleep naked. I go out of the bathroom buck naked and Rolando is waiting for me in bed. He’s already showered and fresh.

He gazes on my naked body and gives me a look like he likes what he sees. I climb into bed under the sheets and into his strong arms. He caresses me and runs his hands all over my smooth naked body. I return the favor feeling all over his cut abs, chest, and back. His body feels amazing!

We start to make out passionately. I reach down and feel his dick through his underwear. I can feel he’s already hard again! I want him to fuck me again but I worry I’ll be sore. I slide down and pull off his underwear. I take his dick in my hand and stroke him. He closes his eyes enjoying my small hand stoking him.

I lean down and gently kiss the head of his dick. I see a little precum on the tip. I lick it off and run my tongue all over it. Slowly, I take it in my mouth. It’s so thick I have to open my mouth wide to get it in! Last blowjob I gave was with Chris’!

I take it in as deep as I can, but I can’t take it all, I gag a little. I sensuously blow him, slowly sliding his dick in and out of my mouth. My lips around his shaft. Being careful with my teeth. It tastes so good. He moans and says “yes babby” in his sexy accent. It’s such a turn on!

He stops me and takes my wrist. Gently pulling me up on top of him. I straddle him and lay on top and we kiss passionately. His body is so dark tanned and toned. He’s so sexy! I press my clitoris against his hard dick, still wet with my saliva. I start to grind on it. Grinding my clit against his hard shaft.

I sit up still straddling him. I brush my long hair out of my face and move my hips forward and back sliding my cunt over his shaft. He puts his hand under my ass and pushes me up a little so he can maneuver his dick into my pussy. I move up onto my knees and he puts the head of his dick against the opening. I slowly sit down onto his dick. It slides in smoothly.

I

Articles similaires

Le monde caché du monde sorcier, livre:1 ch:2 retour au bain

L'histoire est écrite par mon ami et moi, actuellement nous essayons de faire un meilleur travail de relecture, mais nous recherchons toujours quelqu'un pour nous aider. Les 2 prochains chapitres après cela auront plus de personnages de la série, n'hésitez pas à suggérer des relations ou des fétiches que vous aimeriez voir. Retour au bain Hermione s'assit en cours de potions, sa culotte manquait toujours, quelqu'un l'avait prise dans la bibliothèque. Le cours commença et Harry lui demanda si elle allait bien. « Oui, je vais bien, juste un peu secoué. Quelque chose est arrivé? Non, j'ai juste couché avec un...

3.7K Des vues

Likes 0

Faire jouir notre fille

Faire jouir notre fille Histoire #100 …..Je suis Lynn, j'ai les mêmes envies que ma mère. Maman (Dee Dee), frère Ken et moi-même avons tous ce truc et aimons nous sentir bien. Nous l'avons nommé en plaisantant Feel-itis. Cela nous a tous amenés à avoir des relations sexuelles les uns avec les autres. …..Maintenant, j'avais une fille Vicky. J'ai décidé de ne pas sentir Vicky grandir pour qu'elle puisse se développer à sa manière. Son anniversaire aujourd'hui signifiait qu'elle avait l'âge légal maintenant. C'était dur de lutter contre l'envie que j'avais de sentir son corps. Elle avait déjà un corps chaud...

3.1K Des vues

Likes 0

Changer les réalités (Partie 3)

Salut les gars et les filles! C'est Chase. Vous savez, la personne dont parle cette histoire. Je sais ce que vous pensez - Cela ne peut pas être réel. Eh bien, laissez-moi vous assurer que c'est absolument le cas. Je ne peux pas vous le prouver, à moins que nous ne nous rencontrions un jour et même alors, je devrais vous redire toute l'affaire. C'est quelque chose que je ne suis pas très susceptible de faire car toute exposition de qui et de ce que je suis pourrait conduire à ma capture par quelqu'un souhaitant me transformer en une sorte de...

1.8K Des vues

Likes 0

Aller de l'avant - Chapitre 3

Passer à autre chose chapitre 3 Le temps semblait figé. Le regard de choc et d'horreur sur le visage d'Evelyn était juxtaposé aux restes humides de mon sperme sur ses joues et son menton. Ma bite est tombée de ma main et j'ai eu l'impression que ma tête bougeait dans la mélasse alors qu'elle se tournait lentement vers l'entrée de la salle de bain. On dirait que vous avez fait beaucoup de choses tous les deux, dit nonchalamment M. Clark avec un léger sourire, regardant autour de la salle de bain comme s'il cherchait d'autres membres de notre petite fête. Je...

1.2K Des vues

Likes 0

Mon amour japonais partie 9

My Japanese Love Part 9: Les malheurs d'Alicia Dans les jours qui ont suivi, j'ai commencé à imaginer ce que serait mon enfant. C'est bon de savoir que dans tout le chaos qui s'est produit dans ma vie, il en est sorti du bien. Akira et moi sommes follement amoureux et nous allons avoir un bébé. Nous avons dit à ses parents qui étaient extrêmement heureux pour nous, mais comme nos vies ont changé pour le bien, Alicia a changé pour le mal. Alors que je fais des travaux de jardinage, je remarque qu'Alicia met en place une pancarte de vente...

1K Des vues

Likes 0

Regarder et faire

REGARDER ET FAIRE John sentait qu'il avait fait une très bonne affaire. Lorsqu'il a emménagé dans cet immeuble, il a rencontré et parlé avec le propriétaire, et a convaincu cet homme de le laisser servir de concierge/gardien/gestionnaire résident, faisant tout ce dont l'immeuble avait besoin pour 200 $ par mois de réduction sur le loyer plus les dépenses. Normalement, cela ne prenait que quelques heures par mois de son temps libre, et s'il devait travailler pendant cette journée en semaine, son emploi du temps de technicien de laboratoire dans une entreprise pharmaceutique pouvait être ajusté - la plupart des choses pouvaient...

404 Des vues

Likes 0

Tim, l'adolescent partie XV

Remarque : - Je ne suis PAS l'auteur ! Il y a plusieurs auteurs en fait, je ne suis pas sûr que l'un d'entre eux soit le créateur, mais je sais que ce n'est pas moi. Je partage simplement cette belle histoire avec vous tous parce que je ne l'ai pas vue ici. Maintenant, à l'origine, tout allait être composé de 9 parties, mais… Quelqu'un a dit que la première était trop longue, j'ai donc décidé de diviser tout cela en messages plus petits. J'ai pensé essayer un look et une structure de phrase différents pour ce chapitre, s'il vous plaît laissez-moi savoir comment vous...

2.6K Des vues

Likes 2

La boutique du coin, deuxième partie

La première partie est ici : sexstories.com/story/82788/ Il regarda sa montre, elle serait bientôt là. C'était environ une semaine plus tard, j'étais dans son magasin, maman m'avait envoyé chercher la nourriture dont nous avions besoin pour le week-end. Après avoir tout sonné dans la caisse et mis tous les articles dans trois grands sacs en plastique. Il m'a dit: Tu me dois encore beaucoup d'argent, tu devras aller dans l'arrière-salle aujourd'hui Choqué, j'ai bégayé. Non. S'il vous plaît M. Hassan, je ne veux pas faire ça Il attrape mon bras, me disant; Tu n'as pas le choix ma fille...

2.4K Des vues

Likes 0

Confession à papa_(2)

J'ai quelque chose à te dire papa, mais je ne peux pas juste le dire, je dois te dire d'autres trucs avec ça, d'accord ? Mais j'y arriverai, promis. La maison était calme. Tu étais au travail depuis plusieurs heures et j'avais déjà fini mes corvées. Notre chambre était propre, la vaisselle rangée, le linge plié... et je m'ennuyais. J'étais allongé sur le canapé en pensant à toi et j'étais tellement excité que même si je sais que je n'en ai pas le droit, j'ai commencé à me toucher. Je voulais la bite de papa mais tu ne serais pas à...

3K Des vues

Likes 0

Il vous coûtera

Cela vous coûtera Pendant des années, ma femme et moi avons plaisanté sur Cela vous coûtera. C'est notre façon de nous taquiner les uns les autres. Nous le faisons même devant les enfants. Si ma femme veut que je tonds la pelouse ou que je sorte les poubelles, je dirai : « Cela vous coûtera cher » et elle dira : « D'accord ». Ensuite, je tends la main et attrape son sein en lui donnant une petite pression ou je mets ma main sous sa jupe pour sentir sa chatte couverte de culotte. De temps en temps, j'oublie de le...

3.6K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.